Domaine de Chaumont-sur-Loire, Centre d’Arts et de Nature 2012

Premier centre d’arts consacré à la relation de la création artistique et de la nature, le Domaine de Chaumont-sur-Loire déploie cette année encore une ambitieuse programmation d’art contemporain. La commande exceptionnelle de 72 vitraux faite à Sarkis et la subtile installation de Giuseppe Penone sont les points d’orgue de ce parcours où les œuvres plastiques côtoient la photographie.

Du 06 avril au 07 novembre 2012

Dans le cadre de l’exceptionnelle commande triennale de la Région Centre, Sarkis a conçu une œuvre d’une force singulière. En 2012, 40 nouveaux vitraux viennent compléter la première série de 32 œuvres installées en 2011 dans le Château. Sous le titre Ailleurs Ici, cet ensemble compose un musée imaginaire de l’artiste dévoilant des images fondamentales de vie et de mort, d’amour et d’architecture, fascinantes et insolites « fenêtres mentales », jouant avec la mémoire du lieu, la mémoire du monde et celle de Sarkis. Une exposition visible jusqu’au 31 décembre 2014 et accompagnée d’un catalogue disponible au printemps 2012.

Non loin du Château, dans le Parc, Giuseppe Penone nous entraîne dans un bosquet secret, à la découverte d’une œuvre spécialement conçue pour le Domaine. Interrogeant les liens profonds qui unissent l’homme à la nature, l’artiste italien, figure de proue de l’Arte Povera, dessine un parcours ponctué de plusieurs œuvres. Ses installations interagissent avec la végétation, initiant des processus où le minéral et le végétal s’enlacent, s’enveloppent, se saisissent dans un dialogue écrit sur plusieurs années.

Les questions de processus, de l’empreinte de l’homme sur la nature et de la mémoire sont également prégnantes dans les œuvres de quatre autres artistes plasticiens, invités dans le cadre des commandes passées par le Domaine de Chaumont-sur-Loire. Les architectures végétales de Patrick Dougherty, les fleurs de mousses et les balais de sorgho de Michel Blazy, les arbres à photosynthèse de Shigeko Hirakawa et le châtaignier éternel de Samuel Rousseau (L’Arbre et son ombre) comptent parmi les rencontres poétiques qui marqueront cette année.

Dans les galeries du Domaine, la photographie occupe elle aussi une place centrale puisque le Château et la cour de la Ferme présentent Darren Almond, Alex MacLean, Eric Poitevin, Gilles Walusinski et Brigitte Olivier.

2012, c’est également pour le Domaine de Chaumont-sur-Loire l’occasion d’inaugurer de nouveaux espaces. Outre les nouvelles salles et les 500 nouveaux mètres carrés de galeries d’exposition, le Domaine enrichit également son parc de 10 hectares, dont la conception a été confiée au grand paysagiste Louis Benech.

www.domaine-chaumont.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :